France : tout savoir sur les lois relatives aux jeux d’argent

Les jeux d’argent ont un côté divertissant et certains trouvent par ce moyen, la possibilité d’avoir plus de revenus. Cependant, il ne faut pas perdre de vue que cela est encadré par la loi dans chaque pays. Les joueurs ont l’obligation de se renseigner à propos des autorisations et interdictions liées à leur pays de résidence. Cela doit être fait avant tout jeu ou pari en ligne. En France, que retenir à propos des jeux de casino, poker et autres paris sportifs ?

Voici tout ce que vous devez savoir à propos des jeux d’argent.

Jeux d’argent en France : législation

Il faut savoir qu’avant 2010, la réglementation était assez stricte en la matière. En effet, seule La Française des Jeux, le PMU et les Casinos terrestres accrédités pouvaient gérer ce secteur. Ils avaient donc le monopole sur :

  •        Les paris sportifs
  •        Le poker
  •        Le casino
  •        Les loteries
  •        Etc.

En France par exemple, vous ne pouviez pas jouer à des jeux d’argent avec d’autres opérateurs que ceux-là. Les sites de jeux en ligne, ceux dédiés aux paris sportifs n’étaient donc pas bien vus par la loi. En somme, la législation empêchait les français de se livrer aux jeux en ligne et surtout sur les sites étrangers. En pratique, c’était tout le contraire car les internautes ne se privaient pas de tenter l’expérience du jeu en ligne. Le poker, le casino et autres ont connu énormément de succès.

Les dangers liés souvent méconnus des joueurs n’ont pas tardé à faire des vagues. Addictions, arnaques n’en sont que quelques exemples. C’est compte tenu de tout cela que l’Union Européenne a ouvert le marché français à la concurrence. Une nouvelle loi a donc été mise en vigueur en 2010 et encadre la pratique des jeux en ligne.

Jeux d’argent et légalité

Voici quelques unes des principales mesures concernant la loi sur les jeux d’argent en ligne. Elle a été votée et mise en application à partir de 2010. Sont seulement autorisés, les opérateurs qui détiennent une licence fournie par l’ARJEL. Comme exemple, il s’agit de Winamax et du PMU. La législation encadre désormais tous les jeux d’argent et certaines activités nécessitent une licence. Il s’agit notamment :

  •        Du poker
  •        Des paris sportifs
  •        Des paris hippiques

Cette nouvelle loi interdit par ailleurs les casinos en ligne. Le monopole des jeux de grattage et de tirage revient à La Française des Jeux. Cela est valable sur internet et même chez les buralistes. Le monopole des paris hippiques n’appartient plus au PMU, mais ce dernier garde quand même la main mise sur le turf hors-ligne. Cela permet à de nouveaux opérateurs de se positionner. C’est notamment le cas de Betclic. En ce qui concerne le poker, l’organisation des tournois est uniquement réservée aux cercles de jeux. Depuis quelques temps, les casinos terrestres le font également.

Avant de vous lancer dans les jeux d’argent en ligne, il est donc important de prendre connaissance de la réglementation en vigueur.