Historique des jeux d’argent en France

By on 13 October 2018 0

Les jeux d’argent sont apparus il y a plusieurs milliers d’années et ne disparaîtront sans doute jamais. C’est dans la nature de l’homme de jouer pour se détendre, prendre des risques pour finalement gagner. A travers l’histoire et les siècles, les différents gouvernements ont toujours essayé de limiter les jeux d’argent. L’objectif étant bien entendu de s’assurer que les jeux autorisés ne soient rentables que pour eux.

L’histoire révèle que les jeux d’argent ont existé sous différentes formes. Il s’agit d’abord des paris portant sur de nombreux sujets. Guerre, chasse, etc.

Et ensuite ?

Plus tard, les jeux de dés et d’autres versions ont vu le jour. Tout cela a permis à l’humanité de se développer dans la prise de risques, et donné naissance à d’autres types de jeux. Nous avons notamment :

  •        Les jeux de cartes
  •        La roulette
  •        Les paris sportifs
  •        Les jeux d’argent
  •        Etc.

Plus tard, les sites de jeux d’argent tels que nous les connaissons aujourd’hui ont vu le jour. Cela a été facilité par la promulgation de la loi du 12 mai 2010. L’histoire révèle aussi que depuis toujours, les autorités religieuses ont toujours lutté contre toutes les formes de jeux de hasard. Ceux de dés et d’osselets furent d’ailleurs proscrits au cours de l’Antiquité, au sein de l’Empire romain et en Grèce. En France, plusieurs religions ont également bannies toutes les formes de jeux de paris.

Il s’agit principalement du judaïsme, de l’islam et du christianisme.

Jeux et répercussions

Les effets nuisibles du jeu sur l’économie et les familles des moins fortunés ont été suffisamment répertoriés. Plusieurs observateurs ont même émis des mesures de prévention contre cet état de choses. Ainsi, bon nombre d’entre eux ont préconisé la suppression totale des loteries et autres maisons dédiées au jeu. Ce n’est qu’au début du 19e siècle que tous les jeux ont été légalisés, même si les casinos n’ont commencé leur apparition que vers le 17e siècle. Malgré tout ce caractère légal, tout cela reste quand même sous le couvert de la réglementation des pays occidentaux.

Toutes les mesures prises n’avaient qu’un seul but : réduire les probabilités de fraude au cours des jeux. C’est à partir de 1907 que la Loi fondamentale pour les jeux de France favorise les cercles de jeux et les casinos :

  •        Dans les sites thermaux
  •        Dans les stations climatiques

L’Etat a alors procédé à l’établissement d’un prélèvement évolutif sur les recettes. En 1969, un décret a permis de nouveaux jeux américains. Il s’agit de :

  •        La roulette
  •        Le black jack
  •        Le craps

Du côté de la France, deux décisions ont favorisé l’évolution des choses. Il s’agit de l’amendement Chaban Delmas qui donne la permission depuis 1988 et selon certaines normes, à l’implantation de casinos dans les villes. Ces dernières doivent avoir une population de plus de 500.000 habitants. L’autorisation a été donnée en 1987 par Charles Pasqua pour installer des machines à sous seulement dans les casinos.